TOP 10 Ciné 2007

Publié le par Silvain


1/ SYNDROMES AND A CENTURY, d' Apichapong Weerasethakul, Thaïlande.
 Planant, hypnotique, sensuel, incompréhensible parfois, silencieux,  métaphysique, fascinant, "Pinkfloydesque", inouï, inspiré, bouleversant, "Syndromes ans a Century" est mon film de l'année 2007. Un pur chef d'oeuvre. Indescriptible.
  



2/ AFTER THE WEDDING de Susanne Bier, Danemark
C'est un mélo, mais un mélo comme seuls les danois savent les faire, la face cachée des familles respectables, les choix à faire et à assumer dans l'existence, la mort, les regrets, les compromis. La vie. Immense film.
   



3/ HEROS de Bruno Merle, France
Meilleur film français de l'année, et film que j'ai le plus envie de défendre, assassiné de manière inique à sa sortie. Chesnais et Youn extraordinaires, propos acéré et intelligent sur le star-system, Elodie Bouchez qui apparait 5 minutes pour la plus belle scène de l'année et qui vous tire les larmes, une B.O. à tomber et des trouvailles visuelles remarquables. Si je devais me battre pour un film cette année ce serait celui-là.
"S'il faut bruler l'idole..."



4/ LA MAISON de Manuel Poirier, France
"La Maison" parle du temps qui passe, d'une fille à qui son père manque, de l'amitié, de la solitude, de l'Orne...Peut-être le plus beau film de Manuel Poirier avec Sergi Lopez comme d'habitude et Bérénice Béjo magistrale. Un film d'une simplicité absolu qui vous poursuit longtemps.




5/ PAS DOUCE de Jeanne Waltz, Suisse-France
Isild de tous les plans dans ce film sombre, court et tendu, tourné dans d'étranges paysages de la frontière franco-suisse. Une fin subtile et aérienne conclut ce film prenant et ambitieux. Une réussite.  



6. TOUT EST PARDONNE de Mia-Hansen Love, France-Autriche.
Un film inégal en 3 parties, les deux premières sont attachantes mais pas vraiment maitrisées...mais la 3ème offre peut-être les 40 plus belles minutes de ciné de l'année, onze ans après son départ un père retrouve sa fille. 40 minutes à pleurer tellement c'est beau, émouvant, illuminé par la très jeune et sublimissime Constance Rousseau qu'on reverra bien vite, j'espère.




7. INTERVIEW de Steve Buscemi, USA
Il n'y a aucune scène de sexe dans "Interview", c'est pourtant le film le plus torride de 2007 grace à un scénario et une mise en scène très habiles, et une Sienna Miller belle et allumeuse au possible. 
Un petit bijou.




8. LOVE SICK de Tudor Giurgiu, Roumanie
Une belle histoire d'amour entre deux adolescentes dans la Roumanie d'aujourd'hui, un beau film roumain largement sous-estimé au détriment du pourtant moins bon (à mon sens) "4 mois, 3 semaines...", excellente interprétation, mise en scène très douce, une sorte de "My Summer of Love" en plus abouti, plus ambigü et complexe et nettement plus émouvant.



9. VENT MAUVAIS de Stéphane Allagnon, France
D'un point de vue purement objectif, ce film n'est peut être pas dans le top 10, il est imparfait, parfois bancal ou mal foutu, mais la drôle d'ambiance du film, ses paysages et son climat, dans tous les sens du terme, et surtout un Bernard Le Coq remarquable et épatant d'un bout à l'autre en font pour moi peut-être le film le plus attachant de l'année. "La tranquillité...c'est la base des affaires..."




10. LUMIERE SILENCIEUSE de Carlos Reygadas, Mexique
Bergman est de retour, 2h20 dont les 3/4 de silence, un film agaçant, déconcertant, foisonnant, puis bouleversant, sur un thème universel traité dans un cadre austère au possible. On voit ce film, on en sort sans trop savoir ce qu'on en a pensé, et puis, au fil des jours, il laisse en vous des traces insidieuses et persistantes. Ambitieux et puissant.


********************
PRIX SPECIAUX DU JURY


Ils auraient mérité eux aussi le top 10, je les ai adorés mais y'a que 10 places dans le top 10 (ben oui...) et plus de 60 films vus cette année...donc bon..."Substitute" de Vikash j'ai adoré, tout comme "7 Ans"  avec la magnifique Valérie Donzelli (que j'aime), "la Vie des Autres" évidemment, ou l'étonnant "Naissance des Pieuvres"...

   

Publié dans grand écran

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article