Jean S.

Publié le par Silvain



On ne saura sans doute jamais comment est morte Jean Seberg, retrouvée onze jours après sa disparition enroulée dans une couverture à l'arrière d'une voiture en plein Paris, le 8 Septembre 1979. Déclarée "suicidée" aux barbituriques et à l'alcool dans des proportions quasi-impossibles à ingérer par soi-même...Il nous reste de Jean Seberg mille questions, un destin tragique, beaucoup de films ratés et le miracle absolu d' "A Bout de Souffle", l'immortel rôle de sa vie. Il nous reste comme un noeud au ventre en passant devant le cimetière du Montparnasse, et la voix de Jean qui demande, dans le tout dernier plan du chef d'oeuvre de Godard "Qu'est-ce que c'est "dégueulasse" ?"

"Dégueulasse..." c'est la vie, Jean...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article