PARC

Publié le par Silvain

Parc

Georges Clou vit dans une de ces nouvelles banlieues résidentielles. Marié, il part au bureau le matin, va à la messe le dimanche, aime sa femme, son fils, son chien. Paul Marteau est jeune, beau, riche, intelligent. Mais déchiré entre la sévérité du jugement qu'il porte sur le monde et son désir malgré tout d'y appartenir. Un jour, par hasard, les chemins des deux hommes se croisent. Clou y voit l'occasion d'une nouvelle et sincère amitié. Marteau, lui, y trouve une nouvelle raison de vivre : crucifier l'idéal de bonheur de l'homme occidental, et son incarnation en la personne de Georges Clou. Un clou est une victime rêvée pour un marteau.


Voilà, ça c'est le synopsis du film. Mais il est incroyablement complexe et beaucoup plus riche que ce court résumé. Mélangeant de multiples thèmes, dans une lenteur et un climat fascinant, le film s'attache d'abord à suivre des personnages, dans une chronologie incertaine, avant que le puzzle ne se mette petit à petit en place vers une intrigue qui colle le frisson. On ne comprend pas tout mais c'est très bien comme ça. La musique, le décor, les plans fixes, les voix-off, la bande son en général, tout concourre à instaurer uneangoisse sourde et lancinante. Interprétation parfaite de Jean-Marc Barr, Sergi Lopez et de la magnifique Nathalie Richard. 

Parc - Sergi Lopez et Nathalie Richard

Un film d'Arnaud des Pallières, avec Sergi Lopez, Nathalie Richard, France 2009.

Publié dans grand écran

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article